Comment être visible et crédible sur Internet ? Première étape : créer des contenus originaux et utiles. 2e étape : prolonger ce travail en exploitant le potentiel des réseaux sociaux au mieux. Voici nos conseils pratiques et stratégiques.

1. Tenez compte des usages réels des différents réseaux sociaux

Vous connaissez vaguement Pinterest. Vous savez que c’est un réseau social d’images. Et, comme sur les autres réseaux sociaux, vous présumez que les internautes s’abonnent à quelques comptes et consultent ensuite leur flux.

Raté. Pinterest est certes un réseau social d’images (et de vidéos). Mais les internautes ne l’utilisent pas du tout comme les autres réseaux sociaux. Plutôt que de consulter passivement leur flux, ceux-ci font au contraire des recherches actives pour trouver des contenus spécifiques. Pinterest est donc un réseau social, mais utilisé comme un moteur de recherche. Ce qui change tout pour votre marque.

Chaque réseau social a ses usages propres

Ce sont les internautes qui décident des usages de chaque support. Par exemple, Facebook et LinkedIn proposent une fonctionnalité pour créer des événements. Cependant, les usages de cette même fonctionnalité sont différents sur Facebook et LinkedIn.

Par exemple, sur Facebook, la fonctionnalité événement sera utilisée pour organiser des apéritifs, des manifestations sociales ou encore des cours de sport. À l’inverse, sur LinkedIn, ni apéritif ni manifestation, mais plutôt des webinaires ou des conférences.

Pourquoi une telle différence d’usages pour une même fonctionnalité ? Parce que nous avons tous plusieurs visages sur Internet. Un seul et même internaute n’aura pas le même comportement selon qu’il navigue sur Twitter ou sur LinkedIn (comme dans la vie physique, on n’est pas les mêmes au travail ou à la maison).

En tant qu’entreprise, vous ne pouvez donc pas vous contenter des chiffres disponibles partout (par exemple : Facebook est le premier réseau social au monde, ce qui ne dit rien de ce que les gens y font). Il est impératif d’observer d’abord les usages réels.

Les usages réels ne sont pas ceux que vous pensez

Nous avons déjà parlé de Pinterest. Prenons deux autres exemples. Vous pensez que Snapchat est un réseau social utilisé exclusivement par les moins de 25 ans ? Encore raté. En France, Snapchat est le 2e réseau social le plus utilisé, derrière Facebook mais devant Messenger (l’application de messagerie de Facebook) !

Dernier exemple : vous pensez que les contenus sont majoritairement partagés sur Facebook, Twitter et LinkedIn ? À nouveau, c’est raté. Le patron de Facebook lui-même, Mark Zuckerberg, le reconnaissait en 2018 : « les gens partagent plus de photos, de vidéos et de liens sur WhatsApp et Messenger qu’ils ne le font sur les réseaux sociaux. » Là encore, cela a un impact sur votre stratégie de marque sur les réseaux sociaux.

2. Ne naviguez pas à l’aveugle : définissez une stratégie pour vos réseaux sociaux

Que dois-je publier et où ? Pour quels publics-cibles ? Pour atteindre quel objectif ? Avec quels indicateurs pour mesurer mes actions ? Une stratégie est indispensable pour répondre à toutes ces questions. Et ces questions sont tout aussi indispensables.

Lorsque vous décidez d’utiliser les réseaux sociaux pour votre marque, deux réflexes sont à fuir. D’abord, ouvrir un compte sur chaque réseau social populaire du moment. Ensuite, publier les mêmes contenus, sans en changer une virgule, sur tous ces réseaux sociaux.

Pour être efficace, c’est l’inverse qu’il faut faire. Se poser les bonnes questions permet par exemple de trancher certains sujets stratégiques. Par exemple :

3. Adoptez une ligne éditoriale claire pour vos réseaux sociaux

C’est une règle d’or : à chaque réseau sa ligne éditoriale. Autrement dit, à chaque support un public-cible précis, un objectif de communication, des formats (par exemple, l’image) et des rubriques récurrentes.

Par exemple, si vous animez une chaîne YouTube, vous ne devez pas vous contentez de publier une vidéo de temps en temps. Vous devez réfléchir à la fréquence de publication et au contenu avant de vous lancer (ou lorsque vous réorientez votre stratégie). Sur YouTube, les meilleures recettes éditoriales des marques sont connues. À vous de vous en inspirer, en les déclinant de manière cohérente pour votre marque.

Les autres réseaux sociaux doivent obéir à la même logique. Vous lancez une page LinkedIn ? Veillez à respecter ces fondamentaux stratégiques et de bonnes pratiques éditoriales. Autre exemple : sur Twitter, pensez bien à mobiliser les fonctionnalités méconnues mais utiles, comme l’alternative texte.

Enfin, n’oubliez jamais que le community manager doit aussi être un producteur de contenus. Celui ou celle-ci connaît très bien les conversations en ligne sur vos sujets. Il ou elle a donc un rôle déterminant dans la conception des lignes éditoriales de vos supports de communication.


Vous avez des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici. Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques et notre article premium dans votre boîte mail une fois par mois.