C’est une bonne nouvelle : dorénavant, Twitter rend l’alternative texte des images plus accessible. L’alternative texte a pour but de permettre la compréhension une image même sans la voir, grâce précisément à du texte qui décrit cette image.

L’alternative texte s’affiche quand l’image que vous avez publié ne s’affiche pas. Les images peuvent ne pas s’afficher pour plusieurs raisons. Par exemple, une mauvaise connexion. Ou encore lorsque les internautes aveugles utilisent un lecteur de page (qui lit oralement le texte de la page web).

Si cette fonctionnalité vous paraît inutile, détrompez-vous. Que ce soit pour des raisons d’accessibilité ou de référencement, l’alternative texte est fondamentale.

Lire : C’est quoi, l’accessibilité numérique ?

Un double bonus d’audience

D’abord, offrir une description de vos images permet aux malvoyants et aux internautes qui n’ont pas une bonne connexion de comprendre vos visuels. Et les malvoyants représentent une part non-négligeable d’internautes : comme l’indique Presse Citron, « rien qu’aux États-Unis, environ 7,6 millions de personnes souffrent d’un handicap visuel. »

Par ailleurs, les moteurs de recherche lisent le texte mais pas les images. Si une image n’a pas d’alternative texte, elle ne sera donc pas référencée. À l’inverse, ajouter une alternative texte avec les bons mots-clés permet de référencer votre image sur Google images. Cet exemple montre à nouveau en quoi l’accessibilité est positive pour le référencement des contenus.

Pour autant, il n’est pas certain que cette mécanique fonctionne avec Twitter. Selon les accords ou désaccords entre Twitter et Google, le moteur de recherche choisit en effet de référencer ou de ne pas référencer les contenus publiés sur Twitter.

En revanche, ajouter une description à vos images sur Twitter générera un bonus de référencement sur le réseau social. En effet, les mots-clés que vous utiliserez pour décrire vos images permettront au moteur de recherche de Twitter de comprendre ces images. Et donc de les proposer aux internautes en fonction de leurs requêtes. En bout de chaîne, c’est autant d’audience et d’abonnés supplémentaires.


Vous avez des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici. Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques et notre article premium dans votre boîte mail une fois par mois.