Comme beaucoup de réseaux sociaux, YouTube utilise un algorithme pour trier les contenus qu’il propose à ses visiteurs. Et comme partout, votre visibilité peut en souffrir. Cependant, il est possible de maximiser la visibilité de vos vidéos à l’aide d’une fonctionnalité qui semble sous-exploitée : « Communauté ». Le bureau de Ganesh vous explique tout. 

Qu’est-ce que l’espace « Communauté » sur YouTube ?

La fonctionnalité « Communauté » est un espace de discussion intégré dans les chaînes YouTube. Pour le moment, seules les chaînes qui ont plus de 1 000 abonné·es ont accès à cet onglet.

L’onglet « Communauté » de YouTube est ouvert à chaque chaîne disposant d’au moins 1 000 abonné·es.

Dans cet espace, les auteurs et autrices des chaînes YouTube peuvent publier des messages à destination de leurs abonné·es. Google, propriétaire de YouTube, précise que « les posts de la communauté peuvent inclure des sondages, des GIF, du texte, des images et des vidéos. »

Autrement dit, cette « communauté » est un mini-Facebook, dans YouTube.

Le flux de posts dans l’onglet « Communauté » des chaînes YouTube ressemble (vraiment) beaucoup à un fil d’actualités classique, comme celui de Facebook (au hasard).

Comment fonctionne la « Communauté » YouTube ?

Les publications dans la « Communauté » des chaînes YouTube n’apparaissent pas toutes dans les flux des abonné·es de ces chaînes. La plateforme précise en effet que « les posts apparaissent toujours dans l’onglet « Communauté » et parfois dans les flux « Accueil » et « Abonnements ». »

Ici, tout est dans le « parfois ». Cela signifie bien que les posts publiés dans les « Communautés » ne sont pas toujours vus par les abonnés des chaînes. À l’inverse, les internautes qui ne sont pas abonné·es à une chaîne YouTube peuvent malgré tout recevoir des notifications pour les avertir d’un nouveau post de cette chaîne.

Dans sa FAQ, YouTube annonce en effet que la plateforme de vidéos peut « envoyer occasionnellement des notifications relatives aux posts aux utilisateurs qui ne sont pas abonnés mais qui regardent souvent des vidéos de votre chaîne.« 

Pourquoi cette fonctionnalité « Communauté » est-elle utilisée ?

Comme toujours, les chaînes se sont approprié cette fonctionnalité de différentes manières. En voici quatre exemples :

  • revaloriser certaines archives ;
  • annoncer les contenus à venir ;
  • discuter avec son public ;
  • promouvoir des contenus hors YouTube.

Valoriser ses archives

Régulièrement, certains médias remobilisent des vidéos qu’ils ont publiées antérieurement à l’occasion de certaines actualités.

Par exemple, à l’occasion de la mort de Josette Audin, Le Monde a remobilisé une vidéo consacrée à cette militante. Une pratique pertinente : même plusieurs mois après sa publication initiale, cette vidéo conserve tout son intérêt. Dans la mesure où la mort de Mme Audin réouvre une fenêtre d’attention de la part du public pour cette militante, cette actualité est une excellente occasion pour le journal de réexploiter son archive.

Pour ce faire, le journal « Le Monde » a simplement publié un post dans sa communauté en lui attachant cette vidéo.

L’occasion de remobiliser des archives peut aussi se présenter lors d’anniversaires. C’était le cas, récemment, pour Facebook :

Fidéliser son public

Sur YouTube comme ailleurs, acquérir des abonné·es n’est qu’une partie du travail nécessaire pour être (durablement) visible. Ensuite, il faut aussi savoir conserver leur attention.

De ce point de vue, certains auteurs utilisent l’espace « Communauté » pour annoncer les contenus qu’ils publieront dans un avenir proche :

Une forme de teasing qui, mécaniquement, favorise la visibilité des vidéos à venir. In fine, la fidélisation, c’est-à-dire la capacité à conserver l’attention de ses abonné·es, en est maximisée.

Favoriser les interactions avec son public

Sur les réseaux sociaux, interagir avec ses publics est une nécessité. Les algorithmes de tri des publications, chacun à leur manière, tiennent en effet compte de ces interactions pour donner plus ou moins de visibilité à vos publications.

Dans ce contexte, l’espace « Communauté » de YouTube est un très bon outil. Il vous permet en effet non seulement de discuter via les commentaires mais aussi de publier des sondages. Une pratique à laquelle recourent fréquemment certains auteurs :

Ici, l’effet est indirect. Ce genre de pratique ne favorise pas directement la visibilité de vos vidéos. En revanche, elle « retient » le public sur votre chaîne… et l’incite à regarder la vidéo liée au post.

De ce point de vue, les posts sont des hameçons à attention. Dans un contexte de sursollicitation tous azimuts (la fameuse « bataille de l’attention« ), c’est un atout non-négligeable.

Promouvoir des contenus… hors YouTube

Dernier usage fréquent : la promotion de contenus tiers. Par exemple : renvoyer vers un billet de blog, une infographie, un diaporama, un podcast, etc. Et ce à partir de YouTube, donc.

Ici, la plateforme de vidéos de Google sert donc « simplement » de tremplin pour guider l’internaute vers un autre espace (son blog ou son site pour faire lire un article, son compte SoundCloud pour écouter un podcast…).

Certains auteurs ou autrices de chaînes YouTube utilisent l’espace « Communauté » pour renvoyer l’internaute vers des contenus hors YouTube.

Étrangeté ? Pas vraiment : YouTube est massivement utilisé, probablement plus que vous ne le pensez. Pendant l’été 2018, aux États-Unis, YouTube a failli détrôner Facebook en tant que deuxième site web le plus visité (derrière Google). En France, en moyenne, les utilisateurs passaient, en 2017, plus d’une heure par jour à regarder YouTube, ne serait-ce que sur smartphone !

Donc YouTube, malgré sa fonction de site de contenus (nous nous y connectons pour consulter des contenus publiés sur le site), peut aussi devenir une source de trafic externe. Il est donc tout à fait pertinent pour les auteurs et autrices d’utiliser YouTube comme source de trafic vers d’autres espaces (blog, site, etc.).

« Communauté » YouTube : un puissant outil de visibilité

L’algorithmisation des réseaux sociaux pose beaucoup de problèmes aux marques. Et pour cause : elle aboutit à réduire leur visibilité, puisque certains contenus sont soit purement exclus (comme sur Facebook) soit proposés au fin fond des fils d’actualités (comme sur Instagram).

Plusieurs pratiques s’imposent pour rester visible malgré les algorithmes. On peut citer notamment la création d’une solide stratégie éditoriale (une étape souvent maltraitée), l’utilisation d’un calendrier éditorial, le recours à des outils non soumis aux algorithmes, comme les newsletters, la spécialisation de chacun de vos réseaux sociaux et l’arrêt de l’autopromotion à outrance.

L’utilisation optimisée des fonctionnalités des réseaux sociaux peut vous aider à (re)gagner en visibilité. L’espace « Communauté » de YouTube en fait partie.

La plateforme de vidéos de Google n’est pas, contrairement à ce qui est encore cru trop souvent, une simple plateforme de stockage de vidéos. C’est un espace éditorial vivant, un vrai réseau social en soi. L’éditorialisation de vos vidéos s’impose donc. Et, vous l’avez compris, ce travail d’éditorialisation ne s’arrête pas une fois la vidéo publiée.



Vous avez des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici. Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques et notre article premium dans votre boîte mail une fois par mois.