Les stories sont partout. Créées sur Snapchat, copiées par Instagram et d’autres réseaux sociaux, ce format serait particulièrement efficace… sur Facebook aussi. D’après un bilan dressé par le site Digiday, les stories Facebook sont en effet particulièrement populaires. Démonstration en chiffres.

Article mis à jour le 15 juillet 2019 suite à l’annonce de Facebook : il est désormais possible d’ajouter un lien dans une story publiée sur une page Facebook.

Pressé·e ? Voici la synthèse de l’article ! >> Les stories sont très populaires, y compris sur Facebook. Le format est d’autant plus intéressant sur ce réseau social que le cross-post réduit considérablement le travail nécessaire. En un clic, vous pouvez en effet publier votre story Instagram sur Facebook. En revanche, la fonctionnalité d’Instagram swipe-up, qui permet le renvoi vers un site web extérieur à partir d’un story, n’existe pas pour l’instant pour les pages Facebook.

Une simplicité d’utilisation grâce au cross-post Instagram

Rentable. C’est le mot qui revient le plus souvent à la bouche des interlocuteurs avec lesquels s’est entretenu Digiday. Les stories sur Facebook seraient très rentables.

Si ce format est si rentable sur Facebook, c’est parce qu’il ne nécessite que très peu d’effort : le cross-post entre Instagram et Facebook est en effet possible.

Autrement dit, en que créateur de contenus, une fois ma story créée sur mon compte Instagram, je n’ai simplement qu’à la dupliquer via un clic sur la page Facebook qui est connectée à mon compte Instagram.

Capture d'écran du cross-postage d'Instagram vers Facebook. Cette fonctionnalité d'Instagram facilite le processus de publication de stories Facebook.
Sur Instagram, partager sa story sur Facebook se fait en un clic.

C’est ce que fait le magazine Money (conseils en investissement), interrogé par Digiday. Selon Matt Bemer, « responsable de l’engagement des audiences » au sein du journal, publier des stories sur Facebook nécessite « très peu d’effort pour nous«  et pourrait être une « énorme opportunité » si à l’avenir le public s’habitue à consulter ce format sur Facebook.

Lire notre article : Les stories, révolution du community management ?

Et si ce processus représente si peu de travail, c’est parce que, de l’aveu même d’un responsable du journal, l’équipe de création des stories sur Instagram et Facebook est la même. Une fois que le travail de conception et réalisation est fait pour Instagram, la story est donc tout simplement republiée sur Facebook.

Un bilan impressionnant pour les stories Facebook

D’après Digiday, cette pratique donne des résultats très satisfaisants. C’est le cas par exemple du site So Yummy (spécialisé dans la cuisine). Par exemple, le 10 janvier 2019, les stories sur la page Facebook de So Yummy ont permis une augmentation de 60 % du trafic sur le site web !

Cependant, on ne sait pas si ce pic d’audience représente ce que constate habituellement So Yummy. En revanche, un responsable de la marque a déclaré que l’audience moyenne des stories de So Yummy sur Facebook est de 171 000 vues. Comparé aux 23,6 millions d’abonné·es de la page Facebook du média, cela représente 0,74 % de l’audience Facebook touchée.

Lire notre article : Les stories, un pétard mouillé ?

Dans l’absolu, c’est assez faible. Il faut néanmoins mettre en regard ce résultat avec le travail nécessaire pour l’atteindre : aucun. Rappelez-vous, il suffit en effet de cross-poster la story créée pour Instagram. Même si les chiffres peuvent paraître assez bas, cette démarche est donc très rentable.

Stories Facebook : la fonctionnalité swipe-up pas encore disponible en France (juin 2019)

Les responsables des différents médias interrogés par Dididay expliquent avoir accès à la fonctionnalité « swipe-up » pour les stories publiées sur Facebook. C’est cette fonctionnalité qui permet de faire basculer l’internaute d’Instagram (ou Facebook) vers son site web. Sans cette fonctionnalité, impossible par conséquent de drainer du trafic web via les stories Instagram et Facebook.

Exemple de story du journal "Le Monde". La fonctionnalité swipe-up y apparaît en bas.
La fonctionnalité « swipe-up », ici représentée par le « voir plus », permet de rediriger l’audience des stories vers un site web.

Or, la fonctionnalité ne semble pas disponible en France pour les pages au moment où nous écrivons ces lignes (20 juin 2019). Et ce quelle que soit l’option que vous choisissez.

Début juillet 2019, Facebook a finalement annoncé qu’il était enfin possible de mettre un lien dans une story publiée sur une page. Contrairement à Instagram, il n’y a pas de plancher de nombre d’abonnés de la page Facebook pour accéder à cette fonctionnalité.

Si vous optez pour l’option cross-post Instagram vers une page Facebook, cela aboutit à la suppression automatique du renvoi vers un lien externe (merci à Jonathan Le Borgne, qui m’a permis de vérifier cela).

Et si vous prenez le parti de créer une story directement via votre page Facebook, la fonctionnalité « swipe-up » n’est pas disponible non plus.

D’ailleurs, dans ses pages d’aide, Facebook ne mentionne nulle part le partage des liens pour les stories créées à partir d’une page Facebook. Il y a presque un an, en août 2018, Le blog du modérateur annonçait la nouvelle de la disponibilité de la fonctionnalité pour les profils Facebook. Il concluait en espérant que celle-ci soit bientôt disponible pour les pages. Un an plus tard, ce n’est donc toujours pas le cas.

À suivre !


Vous avez des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici. Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques et notre article premium dans votre boîte mail une fois par mois.