Le monde numérique regorge de mots et acronymes étranges, ainsi que d’anglicismes abscons. Mais au fond, le langage numérique n’est pas si ésotérique que cela, il suffit de quelques explications pour y voir plus clair. Suivez le guide !

ACDEGHIKLNMPSUW

Adresse IP

IP, c’est pour “Internet Protocol”. C’est un numéro qui identifie votre ordinateur. C’est un peu sa carte d’identité sur Internet.

AMP (Google)

En 2015, Google annonce un projet destiné à faciliter la navigation web sur mobile : les « AMP », des pages web spécialement conçues pour le mobile. Comment ? En les rendant plus « légères », donc plus rapidement affichables. L’utilisateur aura donc moins à attendre l’affichage des contenus qu’il souhaite lire.

Ce parti pris, très favorables aux internautes, comporte un double coût pour les éditeurs de contenus :

1. les publicités, images et vidéos ne sont affichées qu’après le contenu principal de la page. Autrement dit, si votre lecteur a lu votre contenu avant que la publicité vidéo qui est liée à cette page puisse s’afficher, c’est tant pis pour vos revenus.

2. la publication d’une article en AMP nécessite un recodage complet de ladite page. Le langage utilisé pour publier en AMP est en effet propre à cette technologie (bien que basé sur du HTML). Un processus qui prendra forcément plus de temps, à chaque publication.

Néanmoins, Internet est toujours plus consulté sur mobile et les sites favorables aux mobiles sont privilégiés par Google : il serait inopportun d’écarter cette option par principe.

CGU

Conditions générales d’utilisation. Ce sont, en quelque sorte, un “règlement intérieur” du site ou de l’application que vous utilisez. Par exemple, les CGU de Facebook vous avertissent, entre autres, que vous n’êtes PAS propriétaire de ce que vous y publiez.

Chat

Animal velu et mignon, certes. Mais, prononcé “tchatte”, c’est une discussion sur Internet, écrite ou orale (qui peut avoir lieu sur Facebook, Skype, Snapchat…) et qui a lieu en direct.

Cloud

Nuage, en français. Le cloud est une image pour désigner le stockage de vos documents numériques (photos, vidéos…) sur des serveurs, gratuitement ou via une location.

L’avantage : éviter de stocker ces documents chez soi (par exemple, sur son disque dur personnel), donc diminuer vos coûts et amoindrir le risque de perte en cas de panne.

L’inconvénient : confier vos documents à un tiers comporte un risque de piratage accru et ouvre la possibilité que vos documents soient utilisés sans votre consentement.

CMS

Content manager system. C’est l’outil qui vous permet de mettre votre site web à jour, par exemple en publiant un article ou en changeant un logo, sans avoir à passer par son code !

Cookie

Gâteau, mais pas seulement. Déposé sur votre ordinateur par les sites web que vous visitez, ils permettent à ces sites de mémoriser certaines informations sur votre navigation. Vous pouvez avoir donné vous-même ces infos (par exemple, en complétant un formulaire qui retiendra les termes que vous avez saisis la première fois – votre nom ou pseudo, votre mail, etc. – ), ou ces informations peuvent avoir été extraites (par exemple, votre adresse IP) sans action de votre part.

CRM

Customer relation management, ou citizen relation management, c’est-à-dire la « gestion de la relation client », littéralement. Concrètement, c’est à la fois l’ensemble des techniques qui permettent de capter et de fidéliser des clients et des prospects, mais aussi, par extension, les outils numériques utilisés pour le faire.

Par exemple, de plus en plus de marques prennent en charge les demandes de leurs clients sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter. Souvent, sur Twitter, elles font le choix de créer un compte dédié au dialogue avec leurs clients.

DMP

Data management platform, ou plateforme de gestion des données. C’est l’endroit à partir duquel vous pouvez gérer les données concernant vos clients et prospects. Elles peuvent combiner des données collectées en ligne (via les cookies) et hors-ligne (via les cartes de fidélité, par exemple).

EdgeRank

Sur Facebook, vous ne voyez pas toutes les publications de vos amis et des marques que vous suivez. Le réseau social vous en propose une sélection, via un algorithme qui filtre ces publications en fonction de vos centres d’intérêt supposés.

Initialement appelé EdgeRank, cet algorithme s’est considérablement complexifié depuis en prenant en compte plus de critères – et en se basant sur des entretiens réguliers avec des utilisateurs de Facebook.

Gif

Graphics interchange format. C’est un format compressé pour les images. Ce qui fait son succès, ce sont les images animées (en fait, plusieurs images qui se suivent, comme dans une vidéo) qu’il permet de créer.

Un exemple 🙂

Hashtag

Un hashtag est un mot-clé. Il s’écrit précédé d’un dièse (“#”) qui vous signale que vous pouvez cliquer dessus. Vous pouvez alors consulter les autres publications utilisant le même hashtag et discuter avec leurs auteurs. Vous en trouvez, par exemple, sur Twitter, Instagram ou Facebook.

Par exemple, beaucoup d’internautes se sont fédérés autour du hashtag #JeSuisCharlie après les attentats qui ont touché le journal. Plus léger, tous les vendredi, sur Twitter, les internautes ont pris l’habitude de partager leurs conseils de lecture (oui, de livres en papier, aussi) en utilisant le hashtag #VendrediLecture.

Aujourd’hui, la plupart des grands événements ont leur hashtag, comme la prochaine édition du Tour de France, avec #TDF2017.

Hébergeur

L’hébergeur, c’est celui qui vous permet d’accéder aux sites internet. Les sites web, réseaux sociaux, etc. sont physiquement stockés sur les ordinateurs (serveurs) de l’hébergeur, et votre ordinateur va y chercher les pages que vous souhaitez consulter (grâce à… l’adresse IP des serveurs !).

Par exemple, quand vous nous rendez visite sur notre site internet, l’information affichée peut venir des serveurs situés à Roubaix, Paris, Strasbourg, Gravelines ou… Montréal ! C’est-à-dire de là où la société OVH, qui héberge notre site, a choisi d’implanter ses « datacentres ».

HTML

L’HyperText Markup Language est un langage qui permet aux pages d’un site web de s’afficher sur votre navigateur (Firefox, Chrome, Internet explorer…). Surtout, ce langage permet l’utilisation d’hypertexte, qui permet de naviguer d’une page web à une autre par l’intermédiaire d’un hyperlien, comme par exemple quand vous cliquez ici.

Homepage

Ou page d’accueil, en français. En langage numérique, c’est la page d’accueil d’un site internet.

Certains médias remettent en cause l’utilité de la page d’accueil en raison de l’utilisation des réseaux sociaux par leurs publics. Leur raisonnement : comme les lecteurs consultent les contenus des sites sans passer par ces homepages (par exemple, par l’intermédiaire de liens profonds partagés sur les réseaux sociaux), l’utilité de concevoir et d’entretenir une page d’accueil peut se discuter.

Instant articles (Facebook)

En 2015, Facebook annonce un nouveau format spécialement dédié à la navigation mobile : les instant articles, ou articles instantanés. Le but est le même que pour les pages « AMP » de Google : rendre plus agréable la navigation mobile en accélérant le chargement des pages.

Ouverte initialement à quelques grands médias, l’option est maintenant disponible pour tous. Une fonctionnalité qui nécessite, comme pour les pages AMP, un encodage particulier des contenus et donc un investissement en temps non négligeable.

Libération, un des premiers éditeurs à essayer la fonctionnalité, en dresse un bilan plutôt positif : les lecteurs passent plus de temps sur chaque article, le nombre d’abonnés à la page Facebook du titre augmente plus vite que d’habitude et, surtout, les revenus tirés pour chaque article ont cru.

KPI

Key performance indicators, ou indicateurs-clés de performance. Ce sont les critères, chiffrés le plus souvent, retenus pour mesurer l’efficacité d’une action de communication en ligne (campagne événementielle ou marketing, stratégie éditoriale, etc.).

Par exemple, si vous organisez une campagne pour promouvoir un produit déjà présent dans votre catalogue, vous pourrez mesurer les variations des ventes générées par votre campagne.

Lien sponsorisé

Vous lisez un article sur la question des migrants et à la fin de l’article, trois autres contenus vous sont proposés : « Visitez la maison de Céline Dion », « Stéphane Bern en couple » et « Ces Français qui transforment leurs impôts en patrimoine retraite ». Ce sont eux, les liens sponsorisés. (Cet exemple n’est pas créé de toutes pièces, il est la transcription fidèle d’une visite au hasard d’une page du Monde.fr le 6 janvier 2017)

La mécanique de ces liens sponsorisés est simple : des éditeurs de contenus (des sites qui publient des articles et / ou des vidéos, donc) paient, directement ou indirectement, d’autres éditeurs (comme Le Monde, ici) pour que ceux-ci affichent leurs articles au sein de leurs pages. Dit plus simplement, les liens sponsorisés sont donc de la publicité.

Bien que n’ayant souvent aucun rapport avec le sujet du contenu précédent, les liens sponsorisés sont, semble-t-il (les chiffres sont assez secrets), une source de revenus importante pour les titres de presse.

En octobre 2016, deux titres nord-américains, le New Yorker et Slate ont annoncé cesser de recourir aux liens sponsorisés mais la majorité des titres continuent de les accueillir.

Meta description

Vous voyez la description d’un site ou d’une page web, qui apparaît en noir pour chaque résultat de recherche sur Google  ? C’est la meta description dudit site ou de ladite page web.

Un exemple de meta description

Les meta descriptions n’est pas directement prise en compte pour le référencement de vos contenus dans le sens où ses mots-clés n’ont aucun impact sur les choix de Google de faire remonter un contenu plutôt qu’un autre.

En revanche, elles ont une influence indirecte, dans le sens où une bonne description incitera les internautes à cliquer sur votre contenu, ce qui améliorera progressivement son référencement puisque le moteur de recherche la considérera comme une réponse pertinente aux requêtes des internautes.

Newsfeed

Fil d’actualités, en français. Le newsfeed est la page qui vous montre les actualités publiées par vos amis, les médias ou les marques que vous suivez sur un réseau social.

PPC (Pay per clic)

Modalité de facturation de campagnes SEA. Dans ce cas, l’annonceur qui fait de la publicité en ligne paie la régie publicitaire “au clic”, c’est-à-dire qu’il paie une somme définie à l’avance à chaque fois qu’un internaute clique sur sa pub.

SEA

Search Engine Advertising, ou publicité sur les moteurs de recherche. Faire une campagne SEA, c’est faire afficher les pages web de votre choix aux internautes qui cherchent le mot-clé que vous avez acheté. Votre pub apparaît alors avant les résultats dits “naturels” (non-payés).

Ce placement vous promet une très bonne visibilité puisque, selon les études, 70 à 80 % des internautes cliquent uniquement sur les trois à cinq premiers résultats des moteurs de recherche.

SEO

Search Engine Optimization, ou optimisation de votre site pour les moteurs de recherche. Optimiser son référencement (naturel), c’est travailler les contenus et l’infrastructure de votre site pour que l’ensemble rentre dans les critères privilégiés par les moteurs de recherche pour vous faire apparaître en bonne position dans leur classement.

Snapchat

Snapchat, c’est une application mobile, qui vous permet de partager des photos, des vidéos et du texte. Sa particularité ? Vous ne pouvez visionner ce qu’on partage avec vous que pendant quelques secondes ! Par ailleurs, chaque utilisateur peut agréger photos et vidéos dans une « story« . Ces “histoires” sont, elles, accessibles 24 heures.

Côté actus, Snapchat propose “Discover” aux médias : ils peuvent y publier leurs “histoires”, lesquelles sont proposées par Snapchat à tous ses utilisateurs, qu’ils soient abonnés ou pas à ces éditeurs (Le Monde, CNN…). Ces contenus sont également accessibles pendant 24h.

Système d’exploitation

C’est un ensemble de programmes qui font fonctionner votre ordinateur (Windows, MacOS Sierra, Ubuntu, par exemple), votre tablette ou votre téléphone (Android, iOS sont les plus répandus).

UGC

On oublie le cinéma une seconde. Le “User generated content”, c’est le “contenu généré par l’utilisateur” (CGU en français, mais aucun rapport avec les “conditions générales d’utilisation” !). Pour faire simple, ce sont les contenus produits par les utilisateurs des plateformes web. Un exemple : Wikipedia, l’encyclopédie collaborative en ligne.

UX

User experience, ou expérience utilisateur en français. C’est l’ensemble de l’expérience qu’un utilisateur traverse à l’usage d’un logiciel, d’une app, etc. Pour l’évaluer, on prend en compte des critères à la fois émotionnels, techniques, statistiques ou ergonomiques.

Wall

Le « wall » est, sur Facebook, la page sur laquelle s’affichent toutes les publications d’un compte donné (par exemple, votre wall est la page sur laquelle vous retrouvez toutes vos publications, votre page de profil en quelque sorte).

Ce n’est pas le newsfeed (Facebook) ou la timeline (Twitter), sur lesquels s’affichent les publications de vos amis ou abonnements.


Le saviez-vous ?

Il existe souvent des équivalents français aux anglicismes qui ont envahi le web… pardon, la toile. Les connaissez-vous ?

  • Adresse mail > mèl
  • Bug > bogue
  • E-mail > courriel
  • FAQ “Frequently asked questions” > FAQ “Foire aux questions”
  • Hashtag > mot-dièse
  • Hoax > canular
  • Phishing > hameçonnage
  • Spamming > arrosage

Une question ? Un mot qui vous échappe ? Demandez-nous l’explication !

Enregistrer