Facile à lire et à comprendre (FALC). C’est l’objectif d’une méthode de rédaction destinée à faciliter la compréhension des messages par les personnes handicapées intellectuelles ou comprenant mal le français. Une méthode qui devrait sappliquer à tous les contenus. Exemple.

Durant la période de confinement qu’a connue la France entre mars et mai 2020, la ville de Grenoble a distribué une version simplifiée de l’attestation de sortie.

Cette version, la voici :

Une attestation de sortie rédigée en méthode facile à lire et à comprendre.

Cela saute aux yeux : cette attestation est rédigée dans un français très accessible.

Pour se rendre compte des progrès réalisés, il faut la comparer avec l’attestation proposée par le ministère de l’intérieur :

La différence est édifiante. La version du ministère de l’intérieur est complexe et lourde. Il faut s’y prendre à plusieurs fois avant de comprendre le sens de certaines phrases.

La version de la ville de Grenoble est, elle, remarquable de simplicité. La lecture est simple et rapide.

D’où une question : pourquoi ne pas appliquer ces règles de rédaction à tous les contenus, notamment sur le web ?

5 règles pour appliquer la méthode facile à lire et à comprendre

Voici les 5 règles qui nous semblent les plus importantes parmi les règles édictées par l’UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis).

  1. Écrivez votre contenu pour un public qui ne connaît pas votre sujet, de manière à être le plus clair possible.
  2. Utilisez des exemples pour faciliter la compréhension, en mobilisant des exemples de la vie de tous les jours.
  3. Bannissez les mots anglais, sauf dans les cas particuliers où ils sont très connus (comme hamburgers).
  4. Facilitez l’accès aux informations importantes en les plaçant au début de votre contenu, par exemple.
  5. Faites des phrases courtes : une idée par phrase.

La totalité des règles à suivre est en ligne sur le site de l’UNAPEI.

La méthode FALC : une méthode créée en 2009

Le site de l’UNAPEI explique très bien l’origine de la méthode FALC.

« Mis au point en 2009, le Facile à lire et à comprendre est développé en France par l’Unapei, en lien avec l’association française des auto-représentants Nous Aussi. » La fédération ajoute une précision importante : « cette méthode, conçue avec des personnes handicapées intellectuelles, vise à simplifier et à rendre accessibles des documents, qu’ils soient sur support écrit, électronique ou audiovisuel. »

Tous les rédacteurs et toutes les rédactrices de contenus peuvent donc appliquer la méthode FALC.


Vous avez des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici. Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques et notre article premium dans votre boîte mail une fois par mois.