Mise à jour du 8 avril 2020 : ajout des fonctionnalités créées par LinkedIn entre mi-2017 et mars 2020.

LinkedIn annonce fréquemment de nouvelles fonctionnalités. Le bureau de Ganesh vous les présente et vous en propose quelques usages pertinents.

Suivre une personne pour recevoir ses actualités

À quoi sert cette fonctionnalité ?

Sur LinkedIn, le bouton « suivre » permet de recevoir ce que publie une personne sans avoir besoin que cette personne soit dans votre réseau personnel.

Cela vous permet par exemple de suivre les actualités d’un·e professionnel·le de votre secteur sans qu’il / elle reçoive les vôtres (ce qui se produira si vous entrez en contact).

Comment bien utiliser cette fonctionnalité ?

Le bouton « suivre » est un outil complémentaire au réseautage, qui ne nécessite pas d’entrer en contact avec quelqu’un.

Cette fonctionnalité « suivre » est par exemple utile pour organiser votre veille d’informations. Privilégiez les profils expérimentés, les experts reconnus d’un domaine précis et bien sûr, suivez les profils qui prennent plutôt fréquemment la parole sur LinkedIn.

Publier des présentations PowerPoint

À quoi sert cette fonctionnalité ?

SlideShare est un outil qui permet de télécharger, sur le réseau social, une présentation PowerPoint.

L’avantage : votre présentation est alors lisible nativement. Les internautes peuvent la consulter directement sur LinkedIn. Vous augmentez votre taux de lecture puisque celle-ci est facilitée.

Autre avantage : les réseaux sociaux aiment les formats dits « natifs ». Ils sont plus visibles que les formats qui renvoient vers l’extérieur, par exemple un lien vers un site web. Autrement dit, pour un seul et même sujet, vous serez plus visible sur LinkedIn avec un SlideShare qu’avec un article web.

Comment bien utiliser cette fonctionnalité ?

SlideShare est particulièrement utile pour diffuser vos documents complexes.

Ainsi, cela vous permet de communiquer à moindre frais. Par exemple, plutôt que de réécrire un rapport de 60 pages dans un format article court et ensuite de le publier en lien sur votre page LinkedIn, vous pouvez publier directement ce rapport en SlideShare.

De plus, un article long et fastidieux peut parfois être plus lisible via une présentation courte. Si cela demande un peu plus de travail, cela maximisera le nombre de lectures.

Attention néanmoins : considérez qu’une partie de votre audience vous lit depuis un mobile. Il peut donc être nécessaire d’adapter votre présentation, en limitant notamment les petits caractères et les schémas trop complexes.

Publier des vidéos lisibles directement sur LinkedIn

À quoi sert cette fonctionnalité ?

De la même manière que pour les présentations PowerPoint (cf. ci-dessus), il est possible de publier des vidéos lisibles directement sur LinkedIn.

Cette possibilité existe aussi pour les vidéos en direct, à condition d’en faire la demande à LinkedIn.

Comment bien utiliser cette fonctionnalité ?

Publier une vidéo est un excellent moyen d’incarner votre marque, de l’humaniser. Prenez le temps d’écrire et de répéter votre propos avant de tourner : votre message n’en sera que plus clair.

Comme les présentations PowerPoint, ce format est par ailleurs un excellent moyen de simplifier une information. Par exemple, si vous souhaitez présenter un nouveau service, vous pouvez le faire avec un article – c’est indispensable pour votre référencement web – mais une vidéo permettra de le faire de manière plus fluide, didactique et attrayante.

Cibler une audience précise

À quoi sert cette fonctionnalité ?

Sur les pages LinkedIn, il est possible de sélectionner une partie de son audience pour n’adresser son message qu’à celle-ci. En l’occurrence, les critères de sélection sont multiples :

Par exemple, si vous êtes une marque internationale et qu’aujourd’hui, vous ne souhaitez adresser votre message qu’aux Espagnols, vous pouvez le faire en indiquant la « région géographique » de votre choix.

Idem si vous souhaitez adresser votre publication qu’aux seul·es managers : vous pouvez le faire en cliquant sur « fonction » et en incluant les fonctions de votre choix.

Suivre des hashtags

À quoi sert cette fonctionnalité ?

Sur LinkedIn comme sur Twitter, il est possible d’utiliser des hashtags. À condition d’être bien utilisés, ils permettent à vos publications de bénéficier d’une meilleure visibilité.

L’audience de celles-ci est en effet plus large quand elles incluent des hashtags : non seulement les abonné·es de votre page ou profil voient votre publication, mais aussi, potentiellement, celles et ceux qui suivent les hashtags que vous utilisez.

Vous pouvez aussi suivre des hashtags pour recevoir de l’information sur un domaine précis. Cela vous permet d’organiser une veille sur un sujet précis sans avoir à suivre toutes les personnes qui en parlent plus ou moins régulièrement.

Comment bien utiliser cette fonctionnalité ?

Utilisez des hashtags populaires. Rappelez-vous : le but est d’élargir votre audience. De ce point de vue, il est inutile de mobiliser un hashtag suivi par 25 personnes.

Pour vérifier si les hashtags auxquels vous pensez sont populaires, cherchez-les dans le moteur de recherche de LinkedIn et le réseau social vous indiquera le nombre d’utilisateurs et d’utilisatrices qui le suivent

Localiser à proximité

Avec combien de contacts échangez-vous réellement sur LinkedIn ? A priori, assez peu. Or, ce sont les échanges entre membres qui sont importants : ils vous permettent d’entretenir et de consolider votre réseau.

LinkedIn l’a bien compris : le réseau social professionnel vous permet de contacter des membres (géographiquement) proches de vous. L’idée est de favoriser les mises en contact lors d’événements professionnels : salons, conférences, etc.

L’avantage : cette fonctionnalité permet un échange immédiat, en situation. C’est une bonne opportunité d’élargir efficacement votre réseau.

Imaginons que vous soyez dans un salon professionnel : vous assistez à une conférence, profitez de la pause pour géolocaliser les membres de LinkedIn présents, repérez un client / partenaire potentiel. Vous pouvez alors entrer en contact et lui proposer un déjeuner ou un café dans la matinée, sur place. Si vous opérez sur un marché “B to B” (business to business), la recherche géolocalisée est une mine d’or !

Petit conseil : avant de vous lancer, nettoyez votre profil LinkedIn pour le rendre plus attrayant, précis et complet.

Donner plus de visibilité à vos réussites (personnelles ou de votre entreprise)

Aujourd’hui, votre profil est visible sur LinkedIn (de manière restreinte pour les membres non premium, qui peuvent accéder à moins de profils lors d’une recherche) et depuis les moteurs de recherche, comme Google.

Cela lui confère une visibilité assez large : pour peu que vous l’ayez correctement rempli et que vous soyez actif, Google proposera votre profil ou la page LinkedIn de votre entreprise chaque fois que quelqu’un vous recherchera.

Mais demain, nos profils professionnels seront encore plus visibles. Concrètement, ils seront consultables depuis certains clients de messagerie : Yahoo!, probablement Outlook étant donné que LinkedIn appartient à Microsoft. On peut aussi supposer que Google sera de la partie, via par exemple Gmail ou Gcalendar, puisque l’entreprise californienne est toujours à la recherche de services tiers à intégrer à ses propres outils.

LinkedIn devient encore plus central pour le personal branding, mais aussi pour les stratégies de marque. Il devient indispensable d’avoir un profil et / ou une page et des les utiliser intelligemment pour bien valoriser ses réalisations personnelles (carrière personnelle) et collectives (de l’entreprise).

Faciliter la conversation

Pour vous inciter à échanger, LinkedIn a déjà mis en place des propositions de messages / réponses automatiques : par exemple, lorsqu’un contact a un nouveau poste, LinkedIn vous suggère d’envoyer en un clic « Félicitations pour votre nouvel emploi ! ». C’est cette logique d’assistant conversationnel que LinkedIn veut pousser plus loin.

LinkedIn entend aussi assister ses utilisateurs sur tout un tas de tâches :

  • suggérer la page entreprise des profils avec qui on discute (ce qui évite de la chercher manuellement) ;
  • proposer des réponses aux questions qu’on reçoit (ce qui permet de retoucher à la marge seulement le message proposé et de gagner du temps), etc.

Dernier avantage – et non des moindres : la suggestion de messages vient compléter l’assistance orthographique. Les fautes étant souvent rédhibitoires dans un contexte professionnel, le réseau social vous aide à vous présenter sous votre meilleur jour.

Pour résumer, LinkedIn vise à la fois à vous aider à prendre l’outil en main et à vous donner plus d’opportunités professionnelles.

Enregistrer


Vous avez des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici. Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques et notre article premium dans votre boîte mail une fois par mois.