Un peu de transparence. Dans un billet de blog publié le 8 juin 2021, Instagram dévoile comment fonctionnent ses algorithmes. Oui, car il y en a plusieurs : un pour le fil d’actualités, un pour les stories, un pour les reels et un dernier pour Explore, le moteur de recherche du réseau social. Une bonne mise à jour de notre dernier article (3 points-clés pour comprendre l’algorithme d’Instagram), donc. Explications.

Notre article en moins d’une minute
Instagram ne dispose pas d’un seul algorithme mais plusieurs. En l’occurrence, 4 : un pour le fil d’actualité, un pour le moteur de recherche (explore), un pour les stories et un pour les reels. Chacun de ces algorithmes a pour but de trier les contenus en mettant en avant les plus populaires. Si chaque algorithme a ses spécificités, la philosophie est la même pour les 4 : plus votre contenu suscite d’interactions, plus il sera visible.


Pour recevoir nos conseils pratiques deux fois par semaine, abonnez-vous à notre page LinkedIn. Pour recevoir la synthèse de nos posts conseils une fois par mois, abonnez-vous à notre newsletter.

Les algorithmes d’Instagram : oui, ils existent et, oui, ils ont un impact sur vos contenus

Pour bien comprendre le sujet, reprenons les bases. Littéralement, un algorithme est une suite d’instructions informatiques.

Sur Instagram, ces instructions ont pour objectif de mettre en avant les contenus les plus intéressants. Instagram va donc décider de rendre vos contenus plus ou moins visibles à l’aide de ces instructions.

Pour ce faire, le réseau social mobilise plusieurs algorithmes :

Chacun de ces algorithmes est conçu avec des critères différents. Globalement, les algorithmes d’Instagram classent les contenus selon les préférences des utilisateurs. Ces préférences sont interprétées par les actions de ceux-ci (cliquer sur j’aime, commenter, etc.).

Comment fonctionne l’algorithme du fil d’actualité d’Instagram ?

Dans le fil d’actualité d’Instagram, il y a deux formats : les publications et les stories. Un seul algorithme intervient pour ces deux formats. Un certain nombre de critères déterminent l’ordre d’apparition des publications et stories.

Tous ces critères n’ont pas la même importance. Parmi eux, on retrouve :

  • Les informations sur la publication :
    • Son taux d’engagement (nombre de j’aime, commentaires, enregistrements, partages). La publication sera d’autant plus mise en avant qu’elle suscite un grand nombre d »interactions.
    • Sa date. Plus elle a été publiée récemment, plus elle sera visible.
    • La localisation. Plus elle est proche de l’utilisateur, plus elle sera visible.
  • Les informations sur la personne ayant publié le contenu :
    • Instagram enregistre le nombre d’interactions que l’utilisateur a eu avec cette personne. Plus il y en a eu dans les semaines précédentes, plus la publication sera visible.
  • L’activité de l’utilisateur :
    • Instagram analyse l’activité de chaque utilisateur sur la plateforme. Par exemple, si un utilisateur interagit beaucoup avec des publications au format carrousel, le réseau social mettra en valeur ce format dans le fil d’actualité de cet utilisateur.
  • L’historique d’interactions de l’utilisateur :
    • Le temps passé sur une publication.
    • Les interactions (j’aime, enregistrer, cliquer sur une photo de profil, etc.).

En tenant compte de tous ces critères, Instagram estime la probabilité qu’un contenu intéresse ou non un utilisateur donné.

Comment fonctionne l’algorithme d’explore, le moteur de recherche d’Instagram ?

L’onglet explore propose des contenus issus de comptes susceptibles d’intéresser les utilisateurs. Pour une marque, c’est donc un excellent moyen d’acquérir des abonnés.

Pour sélectionner les contenus proposés dans explore, Instagram analyse les types de contenus avec lesquels les utilisateurs interagissent – j’aime, commentaires, enregistrements et partages.

De manière générale, pour évaluer la probabilité que ces contenus plaisent aux utilisateurs, Instagram analyse, par ordre d’importance :

  1. la probabilité que ceux-ci cliquent sur j’aime.
  2. Qu’ils enregistrent le contenu.
  3. Qu’ils le partagent.

Et pour proposer du contenu dans explore, Instagram analyse, là encore par ordre d’importance :

  1. Les informations sur la publication. Plus une publication suscite de l’interaction rapidement, plus elle sera mise en avant dans explore ;
  2. L’historique d’interactions. Si l’utilisateur a déjà interagi avec le profil d’une publication donnée, Instagram mettra en avant ses contenus ;
  3. L’activité de l’utilisateur. Le réseau social tient compte des réactions des utilisateurs à d’anciens contenus proposés dans explore ;
  4. Les informations sur l’auteur ou l’autrice du contenu. La plateforme prend en compte le taux d’interaction de l’utilisateur avec cette personne sur les semaines précédentes

Conclusion pratique : plus vos publications reçoivent des interactions, en priorité les j’aime, plus elles seront visibles dans explore.

Comment fonctionne l’algorithme des reels, le dernier-né des formats d’Instagram ?

L’algorithme pour trier les reels fonctionne quasiment de la même manière qu’explore.

Globalement, comme pour les autres formats (fil d’actualités, stories et explore), Instagram prend en compte l’impact potentiel d’un reel pour le proposer ou non aux utilisateurs. Pour estimer cet impact, le réseau social mesure :

Et pour faire apparaître tel ou tel reel, Instagram s’appuie sur les critères suivants, par ordre d’importance :

  1. L’activité de l’utilisateur. Instagram analyse les reels que l’utilisateur a vus et avec lesquels il a interagi.
  2. L’historique de ses interactions. Le réseau social analyse l’historique d’interactions des utilisateurs avec les auteurs ou autrices des reels.
  3. Les informations du reel. Instagram analyse la piste audio (plus celle-ci est populaire, plus le reel sera mis en avant), la qualité des images (le nombre de pixels notamment) et la popularité du reel.
  4. Les informations sur l’auteur ou l’autrice reel. Plus les reels d’un auteur ou d’une autrice sont populaires, plus leurs reels seront mis en avant. Pour mémoire, un contenu est considéré comme populaire lorsqu’il a un taux d’interaction élevé rapidement après sa publication.

Pour recevoir nos conseils pratiques deux fois par semaine, abonnez-vous à notre page LinkedIn. Pour recevoir la synthèse de nos posts conseils une fois par mois, abonnez-vous à notre newsletter.