Les consommateurs sur internet ne sont pas intéressés par votre application mobile. C’est en tout cas la conclusion de Think with Google, l’institut de recherche en marketing digital de Google. Lors de sa dernière étude sur le comportement des consommateurs en ligne, l’entreprise a en effet constaté que les consommateurs préfèrent les sites mobiles aux applications. Synthèse.

1. Les consommateurs n’ont pas envie de télécharger votre application

Le mobinaute (internaute sur mobile) ne télécharge pas une application mobile facilement. Et souvent, il se contente des sites mobiles. Ainsi, à l’aide d’un sondage mené sur des utilisateurs de smartphones, de plus de 18 ans et habitant aux États-Unis, Google a constaté que :

53 % des utilisateurs de smartphones déclarent qu’ils n’ont pas l’application de leur marque préférée dans leur téléphone.

Est-ce un problème pour lesdites marques, notamment d’un point de vue de fidélisation des clients ? Pas vraiment, puisque d’après l’étude de Think with Google :

87 % des mobinautes déclarent qu’ils sont fidèles à leur marque préférée, qu’ils aient téléchargé son application mobile ou pas.

Le BdG - site ou application mobile ?

2. Les sites mobiles et les applications proposent les mêmes services

Les consommateurs se tournent prioritairement vers les sites mobiles pour une raison simple : ils y trouvent les mêmes services dont ils ont besoin que sur un application. Que ce soit se renseigner sur un produit ou un service, acheter ou comparer : tous ces services sont souvent disponibles sur le site mobile de la marque.

Résultat, parmi le corpus sondé par Think with Google :

 2/3 des possesseurs de smartphones déclarent qu’ils peuvent faire les mêmes choses sur un site mobile de marque que sur une application.

Dans ce cas en effet, pourquoi passer par la case « téléchargement d’une application » ?

Le BdG - téléchargement

3. Les consommateurs sont exigeants avec les sites mobiles

Si les mobinautes semblent donc préférer les sites mobiles aux applications, il n’y pas d’automaticité. Si votre site est lent et mal adapté au web mobile, les consommateurs le quitteront. In fine, vous perdrez donc, probablement, un client.

Think with Google souligne ainsi que « un site mobile lent et mal adapté amoindrit les conversions [les mobinautes qui passent à l’acte, par exemple qui achètent votre produit] à court-terme. Pire : cela a des conséquences néfastes sur la perception de votre marque : plus de la moitié des mobinautes déclarent qu’ils ont une mauvaise image des marques qui proposent un site mobile de mauvaise qualité. »

Résultat : vos produits ou services peuvent être d’excellente qualité, vos prospects ne le sauront peut-être jamais, simplement à cause d’un site web inefficace ! La preuve : « presque la moitié des consommateurs sur mobile déclarent qu’ils n’achèteront pas de produit d’une marque qui propose une mauvaise expérience mobile. »

Le BdG - site mobile raté


Envie d’en savoir plus sur cet important sujet ? Vous pouvez aussi lire :

Vous avez des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici.

Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques dans votre boîte mail une fois par mois. Bonus : à partir de ce mois-ci, nous proposons un article en exclu… à nos seuls abonnés !