Des agents de la fonction publique territoriale stars de TikTok : improbable ? Et pourtant, c’est le cas. Ce succès démontre que, quel que soit le réseau social, ce ne sont pas les fonctionnalités qui comptent mais l’incarnation. Celle-ci permet de dire des choses authentiques et de dialoguer avec le public.

TikTok, une plateforme au succès fulgurant

En juillet 2020, quasiment 15 millions de français utilisaient TikTok chaque mois, d’après les chiffres fournis par TikTok (relayés par Digimind). C’est probablement beaucoup plus aujourd’hui (novembre 2021).

C’est un succès fulgurant. Il y a encore deux ans, la plateforme était quasiment inexistante en France. En juin 2019, à peine plus de 4 millions de Français l’utilisaient.

Au-delà des statistiques, des usages particuliers

Comme nous le disons souvent ici, les chiffres ne disent pas tout. Pour bien comprendre un réseau social, il faut donc étudier ses usages.

Alors, que font les utilisateurs et utilisatrices de TikTok ? D’abord, les jeux musicaux. C’est l’usage le plus populaire : danser.

https://www.tiktok.com/@ophenya/video/7034204543491591429?sender_device=pc&sender_web_id=7007774649874466309&is_from_webapp=v1&is_copy_url=0

Ces contenus ludiques ne sont cependant pas les seuls à connaître un grand succès sur TikTok. Plus étonnant, certain·es auteurs et autrices qui témoignent de leur vie professionnelle sont aussi très suivi·es.

La Gazette des communes a consacré un article édifiant à ces professionnel·les qui racontent leur métier sur TikTok. « Pompiers, bibliothécaires, aides-soignants, conducteurs de bus… Il n’est pas rare d’y croiser des agents territoriaux dans les vidéos les plus populaires » raconte la Gazette.

Le journal cite plusieurs exemples à l’appui : « Jimmy De Pinho Correia, ripeur (…) dans le Calvados, s’est fait connaître en dansant à l’arrière de son camion sur les rythmes à la mode. »

https://www.tiktok.com/@jimmycorreia93/video/6993274945157516549?referer_url=https%3A%2F%2Fwww.lagazettedescommunes.com%2F&referer_video_id=6993274945157516549&refer=embed

Ou encore « Guillaume Delsaux, cuisinier dans une cantine scolaire. »

Sur TikTok, les profils populaires sont visibles (contrairement à partout ailleurs)

Comment expliquer la forte visibilité de ces profils qui racontent leur métier ? Deux éléments nous semblent essentiels.

D’abord, ces auteurs et autrices appliquent le code de TikTok : de la musique et une danse. C’est la première clé du succès de ces agents territoriaux sur ce réseau social : respecter ce qu’attendent les internautes, à savoir des contenus ludiques et musicaux.

Ensuite, comme le dit Sonia Devillers, journaliste médias à France Inter, « TikTok est le royaume de l’image et du son tournés avec un simple téléphone. D’où l’émergence d’une parole hyper jeune et hyper populaire. »

Or, ces profils populaires sont invisibles ailleurs. D’après l’INA, en 2018, les ouvriers représentaient 4 % des personnes visibles à la télévision, contre 60 % pour les cadres.

Ce que doivent retenir les marques du succès des agents des collectivités

Ces deux facteurs expliquent le succès de ces agent·es sur TikTok :

  1. non seulement, ceux et celles-ci respectent les codes du réseau social sur lequel ils et elles s’expriment ;
  2. mais en plus, ils et elles proposent un contenu qu’on ne voit pas ailleurs.

Pour les entreprises et toutes les marques en général (associations, administrations…), c’est une leçon fondamentale. Pour être visible et reconnu·e sur le web, et en particulier sur les réseaux sociaux, il faut activer ces 2 leviers :

  1. respecter les codes de la plateforme que vous utilisez ;
  2. montrer des choses que les internautes ne verront pas ailleurs.

Deux éléments que devraient appliquer toutes les marques. Le succès de leur communication numérique n’en serait que plus facile à obtenir.


Pour suivre nos conseils pratiques deux fois par semaine, abonnez-vous à notre page LinkedIn.
Pour recevoir la synthèse de nos contenus une fois par mois, abonnez-vous à notre newsletter.