The dodo est un média américain consacré aux animaux de compagnie. Pour animer son compte Instagram de la marque, la marque mobilise une community manager… à temps plein. Un investissement important, couronné de succès : 10 millions de personnes suivent le compte. Et le public est très engagé. En examinant les pratiques du compte, 3 grandes leçons émergent. Explications.

Notre article en moins d’une minute
Animer un compte Instagram, ou un autre réseau social, nécessite un investissement important. Prioriser les tâches est donc incontournable. Parmi les indispensables : inciter votre communauté à être active, dialoguer avec vos abonnés afin de créer des contenus utiles et consulter les retours statistiques pour créer les meilleurs contenus possibles.


Pour recevoir nos conseils pratiques deux fois par semaine, abonnez-vous à notre page LinkedIn. Pour recevoir la synthèse de nos conseils une fois par mois, abonnez-vous à notre newsletter.


De 7h à 17h, Nicole Hendrickson travaille sur Instagram. Community manager de la marque The dodo, Nicole gère une communauté de 10 millions d’abonnés (en mars 2021) rien que pour Instagram. Néanmoins, son volume horaire de travail n’est pas (seulement) lié à la taille de sa communauté.

Si la marque consacre un temps plein à l’administration du compte Instagram de The dodo, c’est surtout parce qu’elle encourage sa communauté à être active. Ce travail implique une présence conséquente sur le réseau social.

Pour illustrer cet investissement quotidien, le blog de Facebook Journalism project a publié une infographie qui détaille la journée type de Nicole Hendrickson :

Journée type de la community manager de The dodo. De 7h à 17h, la CM de la marque travaille sur et pour Instagram.

On peut en tirer plusieurs leçons. Retenons-en trois.

1. Pour que votre communauté s’engage, incitez-la à le faire

À plusieurs moments de sa journée, Nicole Hendrickson incite la communauté de The dodo à être active. Cela passe par différentes actions, dont :

  • « aimer » les commentaires les plus votés (aimés par les autres utilisateurs et utilisatrices d’Instagram) ;
  • commenter et « aimer » certains contenus du fil d’actualités du compte (sur Instagram, vous pouvez suivre des comptes en tant que marque et, par conséquent, consulter leurs posts dans un fil d’actualités) ;
  • republier certains contenus de la communauté dans les stories de The dodo ou dans le flux d’actualités de la marque.

Chacune de ces actions est simple en soi mais sont toutes très bénéfiques pour la marque. En effet, chaque utilisateur / utilisatrice qui voit un de ses contenus « aimés » ou republiés par The dodo en tire une certaine fierté.

Cette fierté est une gratification symbolique efficace pour la marque : elle incite ses abonnés à lui être fidèle.

2. Pour un compte Instagram efficace, associez community management et création de contenus

À plusieurs reprises au cours d’une journée, The dodo republie des contenus que partagent ses abonnés. Ils les proposent en intégrant le hashtag #TheDodo sur leurs photos ou stories, par exemple.

Cette utilisation des hashtags est très pratique pour la marque. Sur Instagram, vous pouvez suivre un hashtag. L’administrateur ou l’administratrice du compte reçoit alors les contenus qui utilisent ce hashtag.

Il est intéressant de noter que les contenus republiés ne sont pas choisis au hasard. Dans l’exemple de The Dodo, on constate que ceux-ci doivent être liés à un thème mensuel. En l’occurrence, le mois de l’adoption d’animaux abandonnés. La marque The dodo organise donc sa production avec un calendrier éditorial, ce qui est une très bonne pratique.

Globalement, republier des contenus partagés par les abonnés de The dodo est une pratique très positive pour la marque. D’abord, comme nous l’avons dit plus haut, les abonnés en tirent une certaine fierté. Qui les encourage à être fidèles à la marque.

Surtout, la réutilisation de contenus créés par les abonnés permet à la marque de mieux saisir les contenus que son public apprécie. En bout de chaîne, cela lui offre l’opportunité de créer du contenu plus adapté à sa cible. D’où l’importance d’associer community management et création de contenus.

3. Pour créer de bons contenus, observez les retours statistiques

Nicole Hendrickson mobilise régulièrement l’outil CrowdTangle. C’est un outil d’analyse de contenus accessible aux partenaires de Facebook. Il vous permet de découvrir les contenus tendances liés à un sujet donné ou à votre marque.

La community manager de The dodo mentionne aussi l’examen quotidien des statistiques du compte. Chaque compte Instagram professionnel propose en effet des statistiques liées à vos contenus. Pour avoir un compte professionnel, il suffit de passer par vos paramètres et de cliquer sur « Compte pro ».

Consulter ses statistiques permet d’éviter un piège courant : créer les contenus qui vous plaisent. Or, les contenus pertinents pour votre public ne sont pas forcément ceux que vous appréciez : les statistiques permettent d’objectiver les choses. En définitive, cela pousse The dodo à créer de meilleurs contenus.


Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous en faire part, sur notre page LinkedIn ou en nous envoyant un message, ici. Vous pouvez aussi recevoir tous nos conseils pratiques dans votre boîte mail une fois par mois !