C’est un lancement qui n’aura échappé à aucun·e passionné·e de sciences : le CNRS a récemment lancé sa chaîne YouTube. Banalité ? Non : l’institution s’est très bien adaptée aux codes de la plateforme. Un exemple assez rare pour être souligné… et décortiqué.

En quelques jours d’existence, la chaîne du CNRS compte déjà 6 400 abonnés (au 28 novembre 2017). Les raisons de ce succès ? Guilhem Boyer, blogueur et community manager (et collègue d’un des membres du bureau de Ganesh dans une vie antérieure !), les analyse très bien dans un billet publié sur Medium.

Un billet qui peut être lu comme un mode d’emploi à l’usage des entreprises et institutions qui veulent communiquer sur YouTube.

 

 

Cette chaîne YouTube n’est pas la première réussite du CNRS en matière de communication numérique. Entre autres exemples, son journal numérique est, aux yeux du bureau de Ganesh en tout cas, un modèle du genre. Ce journal réussit en effet le tour de force de proposer des articles compréhensibles par tous et toutes à propos des dernières découvertes scientifiques, et ce dans des domaines très divers (astrophysique, numérique, biologie, sociologie…).

 

Extrait du journal en ligne du CNRS

Le journal en ligne du CNRS est un modèle de vulgarisation scientifique en France

 

On a oublié de vous dire qu’on aime le CNRS, au bureau de Ganesh ? 🙂


Vous souhaitez discuter avec Le bureau de Ganesh ? Écrivez-nous ici ou sur notre page LinkedIn !