C’est une légende tenace : écrire un post pour Instagram prend peu de temps. Chaque community manager ou créateur / créatrice de contenus sait pourtant que le temps nécessaire pour concevoir et rédiger une bonne publication est important. Et ce, quel que soit le réseau social.

C’est le cas de The french virologist, une autrice (bénévole) sur Instagram spécialisée en virologie. Cette créatrice de contenus compte 90 000 abonnés (en janvier 2022).

Pour répondre à un internaute qui lui reprochait de ne pas publier comme il le souhaitait, cette autrice a choisi de dévoiler comment elle anime son compte Instagram. Elle détaille notamment les étapes qu’elle doit respecter pour rédiger ses publications :

Capture d'écran d'une story Instagram de The french virologist : elle y explique que chacun de ces posts lui détaille les étapes pour rédiger un post sur Instagram.

Pour rédiger des posts de bonne qualité, ces différentes étapes sont en effet obligatoires :

  • définir l’angle (de quoi voulez-vous parlez, précisément ?) ;
  • concevoir un message-clé (quelle idée voulez-vous faire passer ?) ;
  • recueillir des informations ;
  • tirer ces informations ;
  • rédiger (emojis compris) ;
  • créer le visuel associé ;
  • éventuellement, rechercher des personnes à mentionner.

Or, ces étapes demandent un temps incompressible. Un temps que l’autrice de The french virologist chiffre à 8h par post :

Capture d'écran d'une story Instagram de The french virologist : elle y explique que chacun de ces posts Instagram lui prend 8h de travail.

Bien entendu, tous les créateurs et toutes les créatrices ne publient pas des synthèse d’études scientifiques, comme c’est le cas de The french virologist. Néanmoins, le cas de cette autrice a valeur de preuve : pour une communication efficace sur les réseaux sociaux, un temps minimal est nécessaire.